Quels sont les impacts de la covid sur le commerce en ligne ?

Le premier trimestre de l’année a été marqué par les cas de covid 19 dans le monde entier. Ainsi, de nombreux pays ont recouru au confinement, ce qui a paralysé un certain nombre de secteurs d’activité. Selon de nombreuses sources, le commerce en ligne devrait épargner par cette crise économique mondiale, conséquence d’un virus méconnu de tous. Découvrez les impacts de la covid sur le commerce électronique.

L’heure du commerce numérique ou pas

L’ère du numérique n’a jamais aussi bien porté son nom que pendant cette période de pandémie, spécialement lors du confinement. En effet, avec cette décision, la toile est devenue le refuge de nombreuses personnes. Entre les réseaux sociaux et les achats en ligne, les écrans des smartphones, des tablettes et des ordinateurs ont été mis à contribution.

De ce fait, dans l’Hexagone, plus de 2,4 millions de foyers ont eu recours au commerce en ligne pour la première fois dans cette période. Même si le géant américain s’en sort comme le plus grand gagnant, plusieurs plateformes de commerce électronique comme Ice Shop ont profité, dans une moindre mesure, de cette hausse extraordinaire.

Une progression en dessous des espérances pour le commerce en ligne

Il est vrai que le commerce en ligne a connu une envolée intéressante dans cette période de trouble, mais c’est loin d’être extraordinaire. En effet, le secteur a montré une progression de l’ordre de 5 %, loin des 12 % de l’année dernière. On peut donc affirmer que le contexte sanitaire a impacté la fulgurante croissance de ce secteur de plus en plus plébiscité par les consommateurs.

Néanmoins, ces chiffres peuvent s’expliquer aisément avec l’effondrement du marché des services, en occurrence celui du tourisme. Ce dernier a été touché de plein fouet à cause des mesures drastiques mises en place dans le monde entier. Entre l’achat des billets d’avion et la réservation des chambres d’Hôtel, 75 % de ce business ont été touchés. Notez que ce secteur représente un peu moins de la moitié des chiffres faramineux du commerce en ligne.

Mais Amazon a tout déchiré

La firme à Bezos, comme ses compères de la GAFAM, n’a pas fait les choses à moitié. La croissance de chacun de ces mastodontes est d’au moins 10 %, et la palme revient au géant du commerce en ligne. La capitalisation boursière de l’entreprise a atteint les 1200 milliards de dollars (5800 milliards de dollars pour la GAFAM), soit une hausse de plus de 30 %. Ce sont des chiffres impressionnants qui montrent la puissance financière des entreprises du numérique et la place de choix du champion du commerce en ligne.

Avec cette hausse, Amazon a décidé de créer plus de 100 000 emplois supplémentaires en Amérique du Nord en plus des 175 000 emplois créés depuis le mois de mars. C’est une conséquence de l’essor de leurs activités, et cela donne un coup de pouce significatif à une période où les licenciements et les dépôts de bilan des entreprises sont légion dans le monde entier.